Musique, encore Musique entre autres !!!

14 juin 2016

Playlist du Moment

-Pas trop le temps mais j'aime en ces moments pluvieux: 

 

- Bangkok Bangkok - Dream station et Magic, j'aime leur côté rétro et les harmonies vocales sophistiquées, le côté léché de leur musiques

- Haussmann : Boys like us, avec Claude Violante, que j'adore. Pareil pour le côté rétro, mais côté synthétique cette fois.

- Aline : la vie éléctrique, les marseillais nous font danser façon Daho, sur quelque chose de très suggestif et coquin.

-The Killers : Tranquilize, ce vieux titre des Killers avec la voix fantomatique de Lou Reed, a ce côté punk et presque métalleux avec que j'adore.

-Clément Verzi : Elle est d'ailleurs  ( reprise de Pierre Bachelet), ce bonhomme possède une intensité& emotionnelle dans la voix, il chante sa verité

façon  Christophe...

BOYS LIKE US by HAUSSMANN

 

Posté par Forbidden Colors à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


02 avril 2016

Paprika Kinski-Steady Lover

Un petit billet pour vous parler de Paprika Kinski, déjà rien que pour le nom que je trouve absolument délicieux...Du piment sur Nastassja Kinski! Cette jeune lilloise férue de mode propose une pop shoegaze portée par une voix tellement sucrée qu'elle rendrait diabétique n'importe qui mais c'est frais et ça fait du bien. Alors faut écouter.

Posté par Forbidden Colors à 23:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 mars 2016

Arman Méliès-Vertigone

armanmelies2015-244Jean-Louis Fiévé, dit Arman Méliès, nous livre son cinquième album Vertigone, un pur bijou rock et poétique à écouter d'urgence. Après IV, aux sonorités synthétiques, l'artiste se dévoile un peu plus et nous livre sa vérité rock à travers 9  chansons puissantes. Constamment je brûle ouvre l'album et livre le ton d'un album incendiaire et énigmatique. Comme on peut le deviner, l'homme adepte des néologismes et des doubles sens, guitariste de Julien Doré, a une retenue naturelle qui pousse a un certain traverstissement des paroles. Néammoins l'album est moins obscur que le précédent, et Fort Everest et Mercure sont assez lisibles, on lit facilement des sentiments personnels. La musique est calibrée au milimètre près, la voix est puissante et assurée, certes moins sensuelle et mélodieuse que celle de Julien Doré, mais brute, sans fard et ultra rock. L'artiste est longtemps resté en retrait, composant pour d'autres comme Julien Doré, Thiéfaine ou Bashung, mais petit a petit entre dans la lumière et dévoile son intensité. Il souffle un vent rock et moderne sur la chanson française, loin des crevettes souffreuteuses et des bouts de ficelle. Entrons donc dans cet univers exigeant et sans concession. 

Pour avoir l'avoir vu en concert récemment a la Maison Folie de l'hospice d'Havré a Tourcoing, je peux vous dire que c'est un artiste d'une grande humilité, un guitariste énorme, qui donne tout. La reprise de Mon plus bel incendie seul a la guitare était magique. 

Arman Méliès - Constamment Je Brûle - Officiel

 

 

Posté par Forbidden Colors à 14:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 février 2016

Playlist du moment...

Shura-White light

Comme j'ai la chance d'avoir accès a certains sites brit Fashion ultra payants, je découvre des artistes qui font du bien comme Shura. C'est frais et doux en même temps sans être gnangnan . Cette jeune russo britannique mérite d'être suivie.

Posté par Forbidden Colors à 14:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 février 2016

Perez-Saltos

Afficher l'image d'origineGros coup de coeur pour Perez, artiste d'origine bordelaise adoublé par Etienne Daho. Le synth POP années 80 se mêle avec délice à des textes ciselés et justes. On pense évidemment a Christophe, à Biolay mais en fait c'est encore autre chose, cette modernité (tentée par Adrien Gallo en solo mais en trente fois moins bien). Les textes sont mélacoliques, parfois surréalistes mais jamais vides de sens. Les vacances continuent et apocalyspe sont taillés pour le dancefloor, mais le dancefloor mélacolique et intelligent, un peu psyché. Coup d'état sent plus le soleil, toujours avec spleen et amour déçu ( mais a t-on vraiment envie de rester dans cet état de droit ? :-) ). Blockbuster passe plus inaperçue, plus ordinaire, l'ennui est chanté avec plus de discrétion. La vie nouvelle et Gamine également passent également plus inaperçues pour moi, mais restent agréables; Gamine reste assez jouisssive, assez entrainante, on a envie d'entrer dans cette séduction. Super héros est l'une de mes préférées, l'histoire est racontée avec suiffisamment de puissance et d'intelligence pour qu'on oublie le reste. Les bars des musées a un potentiel tubesque de dingue, on se laisse emporter avec délice sur cette vague de synthés sur le dancefloor ( au fait pourquoi les bars des musées? bon c'est vrai ils sont plutot cools en général , je conseille celui de Grenoble, ou alors le Tri Postal a Lille). Le rôdeur, on sent plus en arrière plan de quelque chose de plus jazzy et rock,joue sur les alitérations et les rimes, pourtant le tout fait sens. Rock n'roll , Funny people est moins un ton en dessous décrit une certaine catégorie de personnes. Une autre fois est vraiment géniale comme chanson. Quelque chose qui tient de l'esprit de Magritte et de Salvador Dali, on croit qu on va avoir droit a une énieme chanson sirupeuse, et puis quelque chose dérape, on boit trop, on prend de l'acide et BAM ! On bascule dans un trip et...Je n'en dis pas plus. Faut écouter. Le cirage clôt avec plus de discrétion cet album, en tout cas ne m'a pas trop marqué.En tout cas, monsieur Perez, merci pour cette vague de fraîcheur et de modernité sur la chanson française. 

PEREZ - Les Vacances Continuent

 

Posté par Forbidden Colors à 13:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


23 juillet 2014

G Y M " Don't you mix up with the Masses"

 

gymband’s avatar

Une envie de fraîcheur ? Un bord de piscine et une menthe à l'eau ? Voila de quoi vous désaltérer durablement, vous qui êtes au bureau en train de vous déshydrater en cet été.... Extrait du de l'EP Summer is coming sorti il y a un mois, le trio Lillois G Y M nous livre ce morceau entêtant....

 

 

Posté par Forbidden Colors à 15:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 juillet 2014

Clap your Hands Say Yeah-Only Run

 

clap your hands

 

Dernier Album sorti du groupe américain Indie Rock, Only Run m'est tombé par hasard au fur et a mesure de mes écoutes, et m'a séduit. J'avoue, je n'ai pas eu le temps d'écouter l'album en entier, mais je vous propose un petit commentaire sur quelques chansons qui m'ont accrochées. J'aime le côté the Killers frais des synthés, ainsi que la voix nasillarde et séduisante du chanteur compositeur Alec Ounsworth. 

L'album s'ouvre sur As Always, nous sommes entraînés par ces synthés aériens et d'une fraîcheur extrême. La voix nasillarde et d'une fragilité à la Raphaël ne dérange pas du tout, et au contraire, permet de marquer la différence avec celle d'un Brandon Flowers.  Blameless reste dans la même continuité de la chanson précedante, toujours aérienne. Little Moments est plus rythmée et plus dansante, les synthés se font plus accrocheurs, dans la veine d'un bon the Killers.

Bref, un bon moment !!!

 

 

 

 

Clap Your Hands Say Yeah "As Always" (Official Music Video)

 

Posté par Forbidden Colors à 13:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 juin 2014

Playlist du Moment

Bonjour à tous,

 

Je m'excuse pour cette longue absence, mais il se trouve que j'ai à nouveau le temps d'écrire. Les récents événements m'ayant redonné un peu de temps pour moi, je vous propose donc une petite chronique à base d'une séléction de mes coups de coeurs et d'une ébauche de playlist du moment à tendance synthpop electro et puis je ne sais quoi :-)

1) Pan Aurora-The Automatons:

-Sorti le 22 avril, the Automatons est le 1er volume de the Neon Noir Stories, assorti d'un clip. On comprend qu'il s'agit d'un puzzle qui s'imbrique au fur et à mesure des morceaux. Le coté lugubre et lent du morceau est teinté d'une certaine espérance tout de même, la voix se fait toujours chaleureuse et caressante. Ce sont toujours mes chouchous lillois. 

2) Iamamiwhoami-Idle Talk :

-Pardon si je me trompe peut être dans l'orthographe, mais le nom en dit long sur le mystère visuel et sonore proposé par la Suédoise Jonna Lee. Le projet proposé dans l'album Kin se veut également visuel. Sur les plateformes d'écoute, on doit se contenter du sonore, donc on entend une voix délicate et synthpop qui m'évoque un poil Beach House. 

3)Equateur-Cheval Noir :

-Le duo parisien du moment prend le pari sur ce morceau aux sonorités new wave de chanter en français, même si je n'avoue ne pas tout comprendre a l'histoire du cheval noir lol, on imagine quand même aisément les vestes épaulées et les cheveux en pétard de Steve Strange en plein headbangging sur cette chanson (mon dieu, ce terme sonne terriblement désuet ici bas :-))

Equateur-The-Lava

4)East India Youth-Dripping Down :

-Ce morceau m'est tombé dessus a Londres, dans cette (encore!) enseigne suédoise de fast fashion. Le britannique William Doyle nous propose un savant mélange de synthés riches et dansants, teintés parfois d'un certain classcisme, ce qui n'est pas pour me déplaire. On fond devant cette voix irrésistible.

 

East India Youth - DRIPPING DOWN (Official Video)

 

5) Christine and the Queens- iT :

-La petite Française du moment qu'il est de bon ton d'aimer quand on est ché-bran, nous propose un titre très efficace et bien pensé, avec sa belle voix un peu rauque qui flirte avec le RNB. Une bien belle Chaleur Humaine.

 

christine-and-the-queens

 

 

Posté par Forbidden Colors à 16:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

05 février 2014

Tether-Chvrches (2013)

Souvent, de par mon métier, je suis amené à fréquenter de façon intensive une grande enseigne de distribution de vêtements suédoise, qui je dois l'avouer, a très souvent une programmation musicale à tomber par terre. Alors je me retrouver à shazamer a tout va, en cachette le plus souvent. C'est comme ça que je suis tombée sur ce titre" Tether" du groupe écossais au nom au prime abord impronoçable : Chvrches (en fait ça se prononce "églises" lol).

Formé en 2011, ce groupe d'éléctro pop aux influences 80's nous pond une pop dansante et léchée, portée par la voix délicate de Lauren Mayberry. Ce titre figure sur l'album The Bones of What you Believe (2013) produit par Virgin et Glassnotes records.

CHVRCHES at Hype Hotel - 03.14.2013

Posté par Forbidden Colors à 14:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 janvier 2014

Ma playlist idéale pour faire la fête

Bonjour à tous, comme je bosse depuis un mobile, ce message aura encore un petit côté artisanal. Depuis quelques temps, comme je vais bientôt avoir un âge certain et presque canonique pour certaines personnes, je me dis évidemment , quelle bonne idée! Je vais organiser une surprise party pour célébrer cette nouvelle dizaine ! Sauf qu'en général , le problème de l ambiance sonore finit toujours par se poser a un moment donne, puisque non prévu à l'avance, et une âme charitable finit toujours par passer le reste de la soirée derrière l'écran à faire le Disc jockey, un verre à la main.
Alors j'ai commencé à compiler des noms pour bâtir une ambiance sonore que j'aime, après tout, c'est ma fête! Je n ai pas encore réfléchi plus que ça a l'ordre, mais cela va venir.
Arcade Fire : Afterlife- Porno- Rebellion (lies)
Discodeine: Dive wet
The Rakes : We danced toghether
Mirrors : hide and seek, Frise avec la ligne
Au revoir Simone : the shadows, somebody who, crazy
Fanfarlo : a distance , the Wilderness
Concorde : Be cold, Candy boy
Pan Aurora : Gouge away
Gentle touch : Speaking of reasonable, the view
Claude Violante : for you
The young professionnals: video games
Yan Wagner : the only one, Changed
College and Electric Youth : a real hero, she never came back.
Poni Hoax: Antibodies
Glasscandy : Beautiful Object
Post War Years; the Bell
Marklion : Let´s walk and talk
ALB: Golden Chains
No Ceremony : Feelsolow
Owlle : ticky ticky, don ´t lose it
Is tropical : Dancing anymore
Goldfrapp:Rocket
The long blondes: Century
The teenagers : Fuck Nicole
Metronomy: the Bay, Corinne

 

Posté par Forbidden Colors à 09:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,