armanmelies2015-244Jean-Louis Fiévé, dit Arman Méliès, nous livre son cinquième album Vertigone, un pur bijou rock et poétique à écouter d'urgence. Après IV, aux sonorités synthétiques, l'artiste se dévoile un peu plus et nous livre sa vérité rock à travers 9  chansons puissantes. Constamment je brûle ouvre l'album et livre le ton d'un album incendiaire et énigmatique. Comme on peut le deviner, l'homme adepte des néologismes et des doubles sens, guitariste de Julien Doré, a une retenue naturelle qui pousse a un certain traverstissement des paroles. Néammoins l'album est moins obscur que le précédent, et Fort Everest et Mercure sont assez lisibles, on lit facilement des sentiments personnels. La musique est calibrée au milimètre près, la voix est puissante et assurée, certes moins sensuelle et mélodieuse que celle de Julien Doré, mais brute, sans fard et ultra rock. L'artiste est longtemps resté en retrait, composant pour d'autres comme Julien Doré, Thiéfaine ou Bashung, mais petit a petit entre dans la lumière et dévoile son intensité. Il souffle un vent rock et moderne sur la chanson française, loin des crevettes souffreuteuses et des bouts de ficelle. Entrons donc dans cet univers exigeant et sans concession. 

Pour avoir l'avoir vu en concert récemment a la Maison Folie de l'hospice d'Havré a Tourcoing, je peux vous dire que c'est un artiste d'une grande humilité, un guitariste énorme, qui donne tout. La reprise de Mon plus bel incendie seul a la guitare était magique. 

Arman Méliès - Constamment Je Brûle - Officiel